loader

Campus Urbānē

Cohabiter dans un quartier pluriel en transition

Ce campus de Reims, amené à déménager, constitue une réserve foncière de 45 ha pour la ville. La dépendance énergétique généralisée, l’épuisement des énergies fossiles et le réchauffement climatique impliquent une refonte des manières d’agir sur le territoire.

La reconversion du campus est l’opportunité d’expérimenter un système urbain résilient, c’est-à-dire apte à fonctionner indépendamment de changements ou de chocs provenant de l’extérieur. Au-delà de ses vertus écologiques, ce concept est pour nous un motif de qualité urbaine qui favorise échanges, sociabilités et convivialités.

Comme préalable au projet, nous posons la notion de paysage productif et public comme bien commun immuable, qui sera le garant de l’attractivité du quartier.

Construire la forme urbaine autour de sols ouverts sélectionnés, redimensionnés, requalifiés. Ces vides se voient fertilisés, remplis de sens par la multiplicité des fonctions qu’ils renferment (AMAPs, vergers, prairies, jardins potagers et partagés, terrains de sports).

Les champs urbains œuvrent pour la ville des proximités : circuits courts de production, d’approvisionnement et de recyclage, loisirs verts, pédagogie possible in situ. Ils facilitent la quête d’un quartier sans voitures.

Au-delà du cliché d’une nature admise (zéro produits phytos) et bienfaisante pour la ville (poumon vert), les champs urbains constituent ici un manifeste d’une ville intense dans un paysage productif.

mentions techniques

Programme Territoires et modes de vie en résonance. Quelles architectures pour des villes durables?
Maître d’ouvrage Europan 11
Maîtrise d’oeuvre Vendredi (mandataire) + Raphaël Beuchot (auteur de BD)
Mission Concours Europan 2011 - Projet pré-sélectionné
Surfaces 45 ha
Écologie - Sols ouverts fertilisés : 3.3ha d’AMAP bio nourrit 300 ménages/an, 1.8ha de vergers, 1.6ha de jardins potagers, hors jardins privatifs
- Ville des courtes distances : forte densification, diversité programmatique
- Mobilités durables : connexion gare, TC, PK silos
- Constructions passives bioclimatiques, réhabilitation des bâtiments existants
Illustration : Vendredi et Raphaël Beuchot